LA LOUTRE ET LA POUTRE
(Une fable sur le décoratif)

Exposition collective à Moly Sabata (Fondation Albert-Gleizes), Sablons, septembre / octobre 2014.
Commissariat de Mathieu Buard et Joël Riff.

Avec des oeuvres de Nadia Agnolet, Neil Beloufa, Mireille Blanc, Jean-Baptiste Bernadet, Sarah Tritz, Guillaume Constantin, Anne Dangar, Mimosa Echard, Jean-Baptiste Fastrez, Louis Gary, Albert Gleizes, Benjamin Hochard, Jean Lurçat, Colombe Marcasiano, Thomas Mailaender, Gabriel Méo, Cécile Noguès, Mathieu Peyroulet, Octave Rimbert-Rivière, Maxime Thieffine, Anne-Laure Sacriste, Elsa Sahal, Clémence Seilles, Céline Vaché-Olivieri.

"LA LOUTRE ET LA POUTRE s’annonce comme une fable, dont l’intrigue et la morale manifestent une vigueur à l’égard de la céramique et des façons d’en jouir, aujourd’hui. Le patrimoine de Moly-Sabata activé par l’actualité de la création contemporaine pointe l’essence-même de ce médium, et la détermination d’un engagement, celui d’une expérience sensible d’objets exposés ensemble. Rien de plus réducteur pour une poterie que d’être abandonnée sur un socle blanc devant un mur vide. Les plaisirs domestiques de la disposition, la joie des accords, qu’il s’agit de raviver, assument ces arrangements auxquels toute terre cuite participe. La tonalité généreuse et enthousiaste de notre exposition vous invite, entre ornement et structure, à saisir les mécanismes des arts plastiques et appliqués, et le bonheur fleuve de leurs combinaisons."

Louis Gary a réalisé pour l'occasion Obéir et Contempler, un jeu de 50 mètres de mises à distance modulables disséminées dans les espaces d'exposition.

https://laloutreetlapoutre.wordpress.com/


www.moly-sabata.com